L’assemblé nationale valide le filtrage d’Internet 4

Hier, l’assemblé nationale validait l’article 4 de Loppsi 2, article très important puisqu’il concerne le filtrage d’Internet. Motif invoqué, fermer les sites pédo-pornographiques, mesure inutile, sachant qu’un simple proxy permet de la contourner, et très dangereuse pour la neutralité du net.

Pourquoi cette mesure est dangereuse

D’une part, cette blacklist ne sera évidemment pas publique. En effet, une liste de sites pédo-pornographiques publié par le gouvernement me semble improbable si ce n’est impossible. D’autre part cette liste ne passera pas par la case justice, mais directement du ministère de l’Intérieur qui transmettra une liste noire d’adresses à bloquer.  En bref, les sites bloqués n’auront aucun moyen de faire appel à la justice, et cet liste sera tenue secrète… Ce qui pourrais aboutir à beaucoup d’abus et au rêve inavoué de nos dirigeants : contrôler les informations sur l’Internet.

Une loi contestée

Autant à droite qu’à gauche, cette loi à été  contesté et voté avec seulement 27 députés présents.

Lionel Tardy :

« C’est une vaste fumisterie ! Sous prétexte de lutter contre la pédo-pornographie, on abouti aux mêmes problèmes qu’a posé Hadopi. Il faut une solution internationale, par exemple au G20, et s’attaquer à ceux qui créent les contenus, plutôt qu’à ceux qui les hébergent… »

Laure de la Raudière :

« La seule solution est de traiter le problème à la source, avec une coopération internationale au niveau de l’ONU ou du G20. Tout le monde, de droite comme de gauche, est d’accord sur l’objectif de lutte contre la diffusion d’images pédo-pornographiques sur Internet. Toutefois, cet article est inefficace parce que le filtrage des sites est inefficace. »

Maxime Rouquet :

« On arrive très bien à éliminer les sites de phising, etc. Pourquoi ne pourrait-on pas faire de même pour la pédo-pornographie ? »

Dernière chance, le conseil constitutionnel, qui avait déjà fait parler de lui avec l’HADOPI…

[source] [image]

Pour être informé lorsque un nouvel article est publié, abonnez vous !

4 commentaires sur “L’assemblé nationale valide le filtrage d’Internet

  1. Répondre niro Le 16 / 12 / 2010 à 20 h 59 min

    ok pour fermer les sites pedo-porno car pourquoi c’est ouvert limite je vais vomir mais controler internet, on est fichu si on ddl et qu’on est chopé >.<

  2. Répondre piel92 Le 16 / 12 / 2010 à 23 h 27 min

    Les décrets d’application vont être signés quand?

    Néanmoins j’aime pas trop ça…

  3. Répondre Mathieu Le 18 / 12 / 2010 à 12 h 20 min

    Je sais pas :S Mais c’est pas bon.
    J’espère que le conseil constitutionnel ne va pas laisser passer ça !

  4. Répondre el diver Le 3 / 04 / 2011 à 22 h 19 min

    afin un bon décision je suis totalement et de tous cœur avec.

Laisser un commentaire