Fonctionnement des lunettes 3D et tentative de Troll 6

Depuis près d’un an et demi, tous les cinémas sont équipés de la technologie 3D, qui permets de voir des images spectaculaires sortir de l’écran tout en ayant des lunettes en plomb sur le nez.

Je me suis donc demandé comment ça fonctionnait, et ai mené mes recherches.
Après avoir (discrètement) embarqué ma paire de lunettes à la fin de ma séance et me suis lancé, chez moi, à la dissection de ces monstres.

Fabriqués par X-Pand, on trouve dans ces lunettes un module capteur de lumières infrarouges (Photodiode), (la lumière dite infrarouge est une lumière invisible à l’œil, qui sert dans toutes les télécommandes de télévisions actuelles, ainsi que l’éclairage nocturne, par exemple), et un circuit qui traite cette lumière, en teintant un des deux verres en fonction de la fréquence de clignotement de la lumière.
Après avoir fouillé toutes les documentations possibles et imaginables, j’ai compris que c’était en cachant simultanément un ou les deux yeux, que l’on percevait l’image en 3D.
En fait, le film contient le double d’images qu’un film standard contient : disons qu’il a été filmé à 30fps (Frames Per Second), avec deux caméras; le film sera lue à 60fps, avec une image par œil.
Pour que chaque œil voie que l’image qu’il est sensé voir, les lunettes s’occupent de cacher un œil, où l’autre, en fonction de la fréquence de défilement du film, créant un effet de 3D.

___________________________________________________

Tentative de Troll ratée :

Je suis donc retourné dans mon cinéma habituel, accompagné d’une caméra Infrarouge, que j’ai tournée vers la salle de projection, et j’ai vu deux projecteurs à LEDs infrarouges, qui clignotaient et agissaient sur les lunettes des spectateurs.
C’est là qu’une idée m’est venue : Lancer des signaux infrarouges vers le public, histoire qu’il ratent bien leur film (inutile, puéril, ça me plait ! :D ).

Après le film, je me suis lancé dans la construction d’un projecteur infrarouge, permettant de gâcher le film d’honnêtes gens, pour mon plaisir personnel :
J’ai donc commandé 12 LEDs Infrarouge, reliées à un circuit 555 (qui permet d’avoir un clignotement constant et ajustable, selon les composants choisis dans le circuit), alimentées par une Ni-Cd de 24V.
Testé et approuvé chez moi : les lunettes se teintaient et se déteintaient anarchiquement !

J’ai donc décidé d’aller tester ça en salle, mais la batterie de perceuse dans la poche aura attiré l’attention des vigils (au niveau des tickets), qui m’ont confisqué mon projet, et réduit a néant mon espoir de gâcher une séance de cinéma en 3D.

Cet article sera probablement édité, dès que j’aurais le temps de recommencer le circuit et de racheter une batterie

Pour être informé lorsque un nouvel article est publié, abonnez vous !

6 commentaires sur “Fonctionnement des lunettes 3D et tentative de Troll

  1. Répondre PingPRC Le 28 / 07 / 2012 à 23 h 54 min

    Alors comment marchent les lunettes qui sont toute simples, montures en plastiques bidon (qui tiennent souvent mal d’ailleurs) ? Avec des verres assez souples ? Je sais qu’on pouvait en trouver dans des paquets de céréales à une époque xD

  2. Répondre Elceb Le 29 / 07 / 2012 à 0 h 26 min

    @PingPRC: Les lunettes dont tu parles sont polarisée et l’écran renvoi en même temps 2 images qui sont polarisée différemment. Chaque verre laisse passer une image avec un polarité différente. Plus de technique là: http://expliquenoustout.blogspot.fr/2010/01/cinema-3d-en-lumierepolarisee.html

  3. Répondre Akakyu Le 29 / 07 / 2012 à 17 h 54 min

    Non, je parle des lunettes en plomb massif rouge, avec un capteur noir entre les deux verres

  4. Répondre PingPRC Le 30 / 07 / 2012 à 13 h 52 min

    Merci pour ta réponse Elceb :-) Akakyu je sais, mais je me demandais si un tel dispositif pouvait être présent dans les lunettes que j’ai décrit ;-)

  5. Répondre Akakyu Le 3 / 08 / 2012 à 0 h 07 min

    Merci à l’éditeur masqué pour l’image que j’avais zappée ;D

  6. Répondre Guillaume Le 5 / 08 / 2012 à 20 h 32 min

    @Akakyu: Un indice, ce n’est pas Zorro !

Laisser un commentaire